Bienvenue dans l'académie spirit cross, un monde fantastique
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kira et Renji...

Aller en bas 
AuteurMessage
Kira Yamada
Professeur
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 25/06/2009
pouvoirs : vampire: esprit impénetrable,boit du sang, force surhumaine...

MessageSujet: Kira et Renji...   Sam 4 Juil - 18:09

Après mon incident avec la jeune Hatsu, je m’étais enfui, essayant désespéremment de me calmer…
*Ce ne serais jamais arrivé si il n’y avais pas eut ce Renji* pensais-je
*Sans lui je n’aurais jamais goûté au sang humain, cela aurait pu être plus facile pour moi de résister !*
Non c’étais faux, j’avais déjà tué avant mes parents…
« Anabelle… »

Elle étais si généreuse avec moi et je l’avais tuée !

Je repensais à mon frère, je le détestai, je le détestai parce qu’il était heureux.

*Je veux le faire souffrir, qu’il comprenne ce que je ressent au quotidien…*

Un papillon noir traversa le sentier sur lequel je courais.

Je saisi le corps de l’insecte entre mes doigt exerçant une pression sur son abdomen, la bestiole émis un cri, je la contemplais, fasciné…Je connaissait bien évidement son possesseur.

Je pris une de ses fine aile, et lui fit faire un quart de tour.

Le petit être hurlait à plein poumon.

Je me délectais de cette souffrance, jubilant de plaisir.

Mon frère accourut, haletant. Voyant que je tennais entre mes doigts ce qu’il cherchait, il se rua sur moi.
Mais il était trop loin, trop lent et surtout, trop faible.

J’ai alors lentement arraché, une par une les ailes de son papillon qui poussait des cris pesants.

Pour peu je crois que Renji aurait vomi.

Je pris lentement une de ces ailes noires et la dirigea vers ma bouche…
J’ai l’ai lentement croquée, le bruissement de l’aile fit faire une grimace de dégout à mon tendre petit frère.

« Non ! » Il courrais dans ma direction

J’était tellement heureux sur le moment…
Bien évidemment, il devait ressentir la souffrance de sa moitié, pas physiquement mais presque…

Renji accoudé a un arbre, comme épuisé, me regardait, ses yeux telles deux immenses soucoupes…

« Kororo ! » hurlai t-il en boucle

Il se rua sur moi…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renji Asakura
élève
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Kira et Renji...   Sam 4 Juil - 18:11

Je me baladais en forêt, flânant avec Kororo, je pensais encore a Eicha, j’étais éperdument amoureux d’elle.
Dans la poche gauche de ma chemise, contre mon cœur, je gardais une photo de nous…

« Elle m’aime… » disais-je tout haut
J’en étais tellement heureux !

Kororo se baladais aux alentour, voletant joyeusement…

J’avais marché longtemps, j’étais a présent au cœur de cette splendide forêt.
Le sourire jusqu’au oreille.

Je n’aurais jamais pensé que les événement suivant pourrai arriver un jours…

Kororo s’était quelque peu éloignée de moi, j’entendis un bruit, léger.
Je me retournais, rien. Il se passait quelque chose d’anormal.

Ma Kororo poussa un puissant hurlement, il me vrilla les tympans, je ressentais presque sa douleur !

Je courrais a perdre haleine vers la provenance du cri, zigzagant entre les troncs d’arbre, dans la précipitations, je trébucha sur une racine et m’étala face contre terre.

Elle poussa un nouveau cri.
M’appelant désespérément a l’aide.

Je me relevais et continuait à courir, cherchant la provenance de sa douleur.
Je tomba nez a nez avec le professeur Yamada…

Je compris enfin.
Kira… Mon frère

Il tenait mon papillon entre ses doigts, il fit faire pratiquement un tour a l’une de ses ailes. Elle hurlait sa douleur, impuissante.

« Kororo ! » Criais-je

J’étais encore loin de mon frère.

Je me ruait sur lui, tel un fou, il arracha l’aile tordu de Kororo et la mangea dans un bruissement insupportable.
Je crus que j’allais vomir. Je m’accoudais sur un arbre, j’avais l’impression qu’on m’avais arraché quelque chose à moi aussi.

Je regardais mon frère, choqué.

« Kororo ! » criai-je a nouveau, les larmes aux yeux

J’atteint enfin mon frère, le frappant au visage.

Il ne bougea pas d’un pouce, le sourire aux lèvre. Tel un bloc de glace.

Mon poings émis un craquement sourd, je venais de me briser toute les phalanges des doigts.

Kira me regardait d’un air suffisant, ses yeux étaient d’un noir d’encre effrayant, il me pris le poings d’une main, refermant ses griffes sur mon poing fermée. Il lui fit faire un tour complet, de la même façon qu’a l’aile de Kororo.
Tous les os de mon bras se brisèrent simultanément.

Kororo étais dans les pommes, le contact avec Kira lui faisait visualiser le passé de ce dernier, des images s’affichait devant moi, l’avoir touché me fit voir chaque détail de la mort de mes parents.

Mais aussi ce qu’il comptait me faire…

Il me prit par les cheveux, toujours d’une main, tenant dans l’autre ma moitié et me projeta contre un arbre.
Je tombais au sol a demis sonné.
Kira s’approcha a nouveau de moi, si vite que je n’eu pas le temps de visualiser son déplacement…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kira Yamada
Professeur
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 25/06/2009
pouvoirs : vampire: esprit impénetrable,boit du sang, force surhumaine...

MessageSujet: Re: Kira et Renji...   Sam 4 Juil - 18:13

Le morveux se rua sur moi, cherchant a me frapper, j’attrapais son poings et lui fit faire un tour complet, brisant chaque os de son bras.
Ce doux craquement résonna a mes oreilles telle une sublime mélodie.

Je pris mon frère par les cheveux, le soulevant du sol avec une facilité déconcertante.
Je le projetais alors contre un arbre.
Il tomba assis au sol a demis sonné.
Je m’avança rapidement face a lui.

Je tenais sa petite Kororo pas son aile restante et l’agita doucement sous ses yeux…
« Hum, regarde cette affreuse bestiole est a toi, je suppose ? »
Il leva les yeux et tenta d’attraper sa moitié.
« Trop lent ! » dis-je

Je glissa le reste du papillon entre mes crocs, il fallait que je la tue elle aussi pour obtenir plus de pouvoir…

Il me regarda dans les yeux, le pauvre chou pleurait :
« Pourquoi ? » disais-t-il
« Pourquoi ? » répétait-il
Je riais, comblé.
« Tu n’es qu’un monstre » me lança t-il

Je le soulevais par sa chemise.
« Moi, un monstre ? Tu sais comment TU m’as fait souffrir ?! »

Je le balançais à nouveau quelques mètres devant moi.

« Et toi, qu’est tu ? » lui balançais-je
Je ne lui laissais pas le temps de répondre
« Toi, tu n’est qu’un ingrat ! »

Je m’approchais de lui et lui donna un grand coup de pied dans les flanc, lui cassant quelques côtes.
Il poussa un cri
« Je t’ai sauvé ! Et tu me déteste pour sa ?!! » criais-je
« Tu me déteste hein ? et bien moi je te hais ! »
Je l’attrapais a nouveau par la chemise, déchirant quelque peut celle-ci au passage.

Quelque chose tomba de sa chemise, une photo.
Je l’attrapais au vol.
Renji et une jeune fille souriaient sur le bout de papier.
« Qui est-ce ? » disais-je tout haut
« Personne ! » répondis t-il

Je retournais la photos quelques mot y étaient griffonné:
« Eicha et moi 03/07/09»
Un cœur étais dessiné en dessous de ces mots…

« Non ! » criait Renji, essayant de m’arracher la photo des yeux.
« Tu l’aime ?! » demandai-je
« Non ! » cria t-il
« Bien sur que tu l’aime ! Et tu cherche à la protéger ! »
« Non je ne l’aime pas, je la déteste ! » tentais t-il, il mentait tellement mal ! ça avait toujours été ainsi…
« Bien sur que tu l’aime ! Pourquoi aurais tu garder sa photo sur toi autrement ?! »
Je glissai la photo dans mon manteau, je la garderai pour plus tard…
Je le jetais a nouveau a terre.
Sa tête cogna contre un rocher.
Le sang coula, il passait maintenant sa main dans ses cheveux, la retirant, rouge de sang.

C’était la première fois que son sang m’attirait…
On m’avais dit récemment que le sang des gens de notre famille étais très attirant car il ressemblait beaucoup a celui que nous avions lorsque nous n’étions qu’humain. C’est pour cela que la plupart des vampires n’avaient plus de famille… Ils les avaient tous tués.

Il me regarda dans les yeux, il savait pourquoi mes yeux étaient noires depuis le début.

Je me jetais sur lui.

Il me regardait du coin de l’œil, une larme perla, à ma première aspiration de sang, il perdit la vie.
Jamais je n’ai ressenti une telle sensation, même pas pour notre mère.
C’était si exquis, si doux je l’ai vidé de tous son savoureux sang, jusqu’à la dernière goutte.

Désormais Renji ressemblait à un morceau de pain rassit.
Je m’en étais délecté jusqu'à son tarissement ultime.

Je ne supportais pas de voir ce regard qui me dévisageait par delà la mort. Ses yeux étaient en larmes, j’en avais encore pitié, il en avait toujours été ainsi et cela jusqu'à cet instant.

« Ces larmes de crocodile… moi qui fut ton sauveur ce jour là… »

*Humm, tu pleurais si fort dans mes bras ce jour là, dans une forêt presque identique…*

Je plantais à présent mes griffes dans sa tête et arrachai ses yeux tout en prenant soin de ne pas les abimer. J’arrachais les fils sanguinolent qui suivaient les yeux de Renji avant de les glisser dans ma poche, près de la photo de la fille qu’il aimait.

Un silence lugubre planait sur la forêt.
Personne n’avait pus nous entendre, nous étions trop loin de l’académie.
Et personne ne saurais ce que j’avais fait !

Boire le sang de Renji m’avait rendu plus fort, je le sentais. Je pouvais à présent ériger une barrière mentale impénétrable… Tant mieux, il aurait été embêtant que l’ont puisse à nouveau lire en moi…

Il fallait que je me débarrasse de son corps, je ne voulais pas quitter l’établissement, j’ai encore une personne à trouver… Eicha !

Mais avant il fallait que je fasse disparaître les traces.
Une pluie légère commençait à tomber, comme si le ciel pleurait. Il devait pleurer de joie pensais-je.
Cette pluie m’aidais, je remerciais le ciel de faire disparaître les odeurs que nous avions laissées derrière nous…

Je prenais le corps de Renji entre mes bras. Je voulais le porter jusqu'à la maison et brûler le corps sans vie de cet ingrat !
Je me suis éloigné d’ici en m’éloignant le plus possible de l’académie. Cette forêt était décidément immense !

Elle était surement destinée à la chasse pour les êtres s’abreuvant de sangs et il y en avait beaucoup à l’académie. Il fallait donc une forêt assez vaste pour abriter assez de gibier…

La pluie tournait à l’orage et la foudre s’abattit sur un arbre. Il ne pleuvait plus mais le ciel restait orageux.

Un début de feu de forêt se déclencha, une idée me traversa l’esprit, je pris quelques braise et incinérait mon jeune frère à petit feu dans un coin. Il me fallait TOUTE S ses cendres…

Je quittais ma chemise et empaquetais les cendres de Renji dedans formant un petit paquet.
Je courrais, plus vite que je ne l’ai jamais fait. Je me dirigeais vers notre ancienne maison. Abandonnée depuis notre départ.

C’était étrange. Rien n’avait bougé depuis notre départ, à part les corps de mes parents qui n’étaient plus là.
Par contre les traces de sang étaient restées sur la scène de crime…

J’éparpillais la poussière du corps de ce qui fût autrefois mon ‘frère’ dans notre maison d’enfance. La semant derrière moi dans mon dernier passage dans la maison.

J’avais dans une main les yeux de Renji, à l’autre ses cendres.
Je voulais lui montrer la maison une dernière fois.
« Regarde Renji… Regarde… » Disais-je satisfais.

Notre maisonnette était vide et morte, elle sentait l’oubli.
Je n’avais nulle envie de remuer quoi que se soit ici, je risquais de réveiller des souvenirs lourds et douloureux, voir honteux….

Je revoyais ma vie ici, comme au travers d’un voile.
Il était dur de me remémorer ce que j’avais de toutes mes forces plongées dans l’oubli.

Je pris le briquet qui traînait encore sur le comptoir poussiéreux et la gardais à la main. Il appartenait à mon père, il nous enfumait toujours les poumons avec ces foutus cigarettes.

J’ouvrais les valves de la gazinière à fond.
Le gaz se rependait à une allure folle.

Je suis sorti en fermant la porte, je mis les yeux de Renji a ma hauteur en disant simplement :
« Je n’ai pas fini de m’amuser frangin…Rassure toi… »

Je ricanais, jusqu'à ce que le souffle de mes poumons s’épuise.

Je brisais une fenêtre, allumais le briquet et le jetais dans la pièce.

Je reculais, plus vite que d’habitude, à une vitesse nouvelle… Encore plus rapide…Humm…
« Encore merci Renji, pour une fois que tu est utile ! » lançais-je ironique aux globes oculaires.

Le bruit de l’explosion déchira mes tympans. La maison était parcourue de flamme de toute sorte, bleu, verte, rouge ou jaune.
Un véritable feu de joie ! Je posais les yeux de mon frère sur une souche d’arbre qui se tenait à quelques mètres de notre demeure. Je m’accroupissais à côté de la souche.
« Pauvre Renji ! Tu n’as plus de maison ! Humm… Tu veux tellement rejoindre tes parents, les revoir une dernière fois, non ?!
Attend… encore un peu, impatient va ! Mais regarde, c’est magnifique ! La maison n’a jamais été aussi bien éclairée ! Même pour Noël ! Hum ! Je pari que tu meures d’envie de voir sa de plus près ! »

Les flammes avaient atteint leur apogée.

Je continuais à converser avec la paire d’yeux de Renji posé sur la souche pendant un long moment.
Le feu commençait à faiblir, c’était subtil mais je voulais que mon frère profite de la fête, de SA fête.

« Renji, discuter en ta compagnie m’a fait plaisir…Surtout que je n’ai même pas eu envie de te dévorer… pour une foi!
Tu n’a plus envie de pleurer n’est-ce pas ? Tu as gagné en maturité alors ! Je te félicite ! »

*Hum, son âme ne reposera jamais en paix. Son esprit vagabondera surement dans ces bois éternellement. Sauf si…*

« Ecoute, tu m’a toujours détesté mais je vais faire un geste pour toi ! Toi qui adorait tant te faire battre ! Retrouve tes si CHERES parents§ »

Je me suis approcher des flammes, c’est la première fois en plus de Dix ans que je percevais de la chaleur.
Le feu était vraiment intense…

« Humm… Renji. Profite de la fête ! Je suis sur que tu veux voir sa de plus près !
Rejoint père et mère dans leur cercueil… »

Je jetais les yeux de mon petit frère dans le feu qui rongeait notre ancien foyer.

*Si je te consume entièrement ton âme pourra quitter ce monde et non pas errer éternellement dans les limbes…*

J’aurais pu laisser pourrir tes yeux sur cette souche, mais je ne l’ai pas fait….
Reposes-tu en paix Renji ?

Je suis parti puis je fus pris d’un rire incontrôlable.
Je riais, riais aux éclats.
En étant Humain je serais ‘mort de rire’
Je ne serais pas de ceux qui porte le fardeau d’un deuil ‘toute leur vie’, car moi, je n’en ai pas !

J’ai renié cet endroit de toutes mes forces et mon âme.
Plus rien ne me reliait ici ni à aucun autre endroit
Je n’avais plus aucun point d’attache nulle part.

Est-ce cela que l’on nomme Liberté ?

*EICHA !!!*

Il me voyait peut-être encore de là haut !
Je décidais de le faire encore un peu mijoter.
J’irai m’occuper de sa chère et tendre…
Je m’occuperais bien d’elle !

Je me retournais pour regarder une dernière fois la maison:
"Adieux Renji!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kira et Renji...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kira et Renji...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande De Kira Hachi :)
» Kira Nakamura [Pouffy]
» Dur dur! Ben non, c'est mou! [PV Renji & Courage]
» Le Grand Enfant : Otsumi Kira
» Hope is Dead : Kira Takumi & Trouble VS Mina Luvia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'academie Spirit Cross :: Exterieur :: Forêt-
Sauter vers: